Médecin ostéopathe à Paris, suivi de grossesse

    Pourquoi consulter en ostéopathie pendant votre grossesse ?

    Au cabinet d’ostéopathie Mont Cenis à Paris 18 ème, il vous est proposé un suivi trimestriel de la grossesse.

    Il s’agit d’une ‘base’ qu’il sera important d’adapter à chaque femme enceinte, à chaque grossesse. Il pourra par exemple s’agir d’une première séance d’ostéopathie programmée à 3 mois de grossesse révolus, d’une seconde aux environs de 6 mois et d’une troisième consultation quelques jours avant le terme présumé. Une consultation à chacune de ces grandes étapes sera orientée de façon spécifique et inclue dans le suivi tout au long de la grossesse.

    La prise en charge en ostéopathie chez la femme enceinte permet de vous soulager des différents maux de la grossesse, d’en limiter les ‘effets secondaires’.

    Il s’agit par exemple des tensions ou douleurs abdominales, pubiennes, costales (plus ou moins associées à une sensation de gêne à la respiration, d’oppression), les troubles de la digestion (ex : reflux gastrique) ou du transit (ex : constipation), les troubles du retour veino-lymphatique (ex: oedème des membres inférieurs, hémorroïdes, sensation de jambes lourdes), les douleurs de type sciatique, les lumbagos, cervicalgies et autres maux de dos, entre autres.

    La dernière consultation, à proximité du terme, a plus précisément pour but de se préparer à l’accouchement. Ceci en s’assurant notamment des bonnes mobilités du bassin, et donc au moment du travail de la bonne ‘répartition’ des contractions, de la liberté des mouvements de contre-nutation et nutation ou ‘bascules’ du bassin, dans l’idée que le bébé adoptera un bon positionnement lors de son engagement, de sa descente. Elle permet également de s’assurer des mobilités optimales du diaphragme (LE muscle respiratoire, qui sera donc extrêmement sollicité lors des efforts de poussée).

    L’intérêt de consulter un ostéopathe en post partum.

    Consulter un ostéopathe en post-partum (après l’accouchement) sera intéressant dans le travail des mobilités articulaires du bassin, de la colonne, mais aussi dans le contrôle, la rééquilibration de la sphère abdomino-pelvienne, afin de s’assurer que les différents viscères ont repris ‘leur place’, leurs bonnes mobilités et par là leur fonctionnement optimal. Il peut s’agir d’un bilan systématique, mais les indications à l’ostéopathie après l’accouchement sont diverses; ce sont par exemple des douleurs (lumbagos, sciatiques, douleurs pubiennes, douleurs du coccyx), des troubles du transit, des maux de tête…

    Dans le cas d’un accouchement par césarienne, il sera utile de travailler les adhérences cicatricielles.

    Ces ‘coups de pouce’ permettront de retrouver d’autant plus rapidement votre état de santé optimal.

    Contact